Votre psychothérapeute à Chalon sur Saône et Thiers : Sophie Helmlinger

Consultations en psychothérapie sur le (71) et le (63) : adulte – couple - famille 

Sophie_Helmlinger

 

 

 

Je travaille en libéral depuis 20 ans à Chalon sur Saône (71) et 5 ans à Thiers (63).

Je suis diplômée en EmètAnalyse, une méthode de psychothérapie analytique et intégrative qui me permet de travailler avec des outils de la psychanalyse lacanienne, l’analyse systémique et l’analyse transactionnelle.

J’ai une licence en psychologie à Lyon 2.

J‘ai suivi une formation en psychopathologie en effectuant, parallèlement, un stage en hôpital psychiatrique sur une durée de 9 mois. 

J’ai beaucoup travaillé la question du deuil et de la perte, y compris la perte d’un proche.

Je donne des conférences sur ce sujet.

J’ai fondé  et animé pendant 15 ans une association de soutien aux parents endeuillés d’un bébé.

Je m’intéresse à la question de la précocité (nommée aussi sur-douance).

J’ai suivi une formation en sexothérapie et en victimologie.

J’anime des groupes de parole et d’analyse des pratiques.

J’ai obtenu le titre de psychothérapeute selon les critères de l’Etat.

La psychothérapie : Plus qu’un métier, c’est une vocation…

Dans le cadre de la qualité de l’exercice de mon activité, je suis engagée dans un processus de formation continue. Je travaille régulièrement avec un superviseur et des collègues pour affiner ma pratique et les concepts que j’utilise.

J’ai moi-même suivi une psychothérapie.

helmlinger_sophie

Je vous reçois en «face à face » et dans un échange interactif.

Le rythme des séances est variable, défini avec chacun, en fonction de votre demande et de vos moyens.

Il n’est pas besoin de passer par un médecin pour consulter un psychothérapeute.

 

Pour toute la vie

Accompagner un enfant dans le deuil :

Le travail de deuil est un processus naturel qui se met en route dès que l’on a à faire face à une perte ou à un changement. La finalité de ce cheminement est d’intégrer dans sa propre histoire la réalité et les conséquences de cette perte, et de continuer son chemin, non pas dans la survie – ou la sur-vie -, mais dans la vie. Parfois, il est même question de choisir de vivre.

Lire la suite



Pour toute la vie : 

Lilou aime les bananes et les balançoires. Elle aime aussi se blottir contre sa maman et son gros bidon tout rond.

Mais depuis quelques jours, ses parents sont très tristes. Est-ce parce qu’ils ont compris que Lilou n’a pas envie de prêter ses jouets au petit frère qui va arriver ?

Lire la suite